Les 5 grands mythes sur le sport – le vrai du faux!

Partager sur

Erreurs, mythes et faits

Le magnésium agit contre les crampes et les sportifs ont besoin de fer et de protéines... les mythes ont bon dos et tout le monde ne sait pas distinguer le vrai du faux. Voici notre décryptage.  

1. L'alimentation des sportifs : de l'utilité des suppléments protéinés pour la musculation.

C'est un mythe coriace. L'alimentation moyenne en Suisse fournit bien plus de protéines que nécessaire. Et cet apport suffit largement à celles et ceux qui pratiquent la musculation.  

2. Le magnésium pris avant l'entraînement prévient les crampes.  

Faux. Le taux de magnésium dans le sang ne varie pas instantanément. Il ne sert donc à rien d'en prendre avant le sport. Si vous avez une réelle carence en magnésium, supplémentez-vous au quotidien et sur la durée.  

3. Les sportifs doivent se supplémenter en vitamines et minéraux.  

Non. Un sportif qui mange équilibré et en quantité suffisante n’a pas besoin de compléments alimentaires. Sauf si une carence en vitamines ou minéraux est avérée.

4. Les sportifs ont besoin de boissons énergétiques*.

Vrai et faux. Les boissons énergétiques permettent de compenser les pertes en glucides et sodium tout en hydratant et ont ainsi un effet bénéfique sur les performances après une heure d’effort. En deçà, l'eau minérale suffisent à la réhydratation.

5. Les sportifs ont des besoins accrus en fer.  

Pas toujours vrai. Les sportifs, surtout les femmes, risquent souvent une carence en fer. Une prise de sang permettra de constater une carence éventuelle – sans ce diagnostic, une prise systématique de fer n’est pas nécessaire. Les symptômes d'une carence en fer sont généralement la fatigue, la baisse de performances ou encore la pâleur.  

* Voici une recette de boisson isotonique faite maison.

Partager sur
Dossiers thématiques